Tentative désespérée d'arrêter la marée croissante

Justine McGuiness et Angus McBride se sont réunis hier avec les directeurs de six quotidiens britanniques

b946ebd6cf4ebd1192fdb40e1e980fdd.jpgJustine McGuiness, la porte-parole des McCann, a tenu plusieurs réunions, hier, avec les directeurs de plusieurs journaux britanniques importants. Elle a été accompagnée d'Angus McBride, le célèbre avocat criminel que Gerry et Kate McCann on engagé pour les défendre dans ce qui semble être, maintenant, une imminente accusation d’avoir caché et retenu un corps - le corps de leur fille, Madeleine McCann, supposément enlevée d'un complexe à Praia da Luz, Algarve, le 3 mai.

Ces réunions étaient une tentative désespérée de démontrer que Gerry et Kate n’on aucun rapport avec la disparition de Madeleine McCann. Au cours des réunions, on à expliqué aux directeurs que le fait que la police portugaise ne peut pas trouver le corps est une preuve claire de l'innocence de Gerry et de Kate. Les McCann envoient un grand défi à la police portugaise : « Trouver le corps de Madeleine et prouver que nous l'avons tuée » : Le défi des McCann à la police », comme publie le Daily Mail, dans son édition d'aujourd'hui.

Le défi a été considéré « étrange » par les détectives portugais directement impliqués dans l’enquête: « Comment peuvent-ils être si sûrs qu'il n'est pas possible de trouver le corps de Madeleine ? Admettons qu'un kidnappeur l'a prise et l'a tuée, ayant son corps. Comment peuvent ils être si certains que le corps ne puisse pas être trouvé ? »

Un autre argument utilisé est le fait que les McCann vont demander un examen légal indépendant du Renault Scénique,b6db5cbb1964f076f4e766f0f88a72d7.jpg afin de démontrer que des échantillons rassemblés par la police portugaise ont été souillés ou que des fausses preuves y on été mises par la police portugaise, afin d'incriminer les parents de Madeleine.

Cette possibilité est exploité sur l'édition d'aujourd'hui du Times, qui cite une source de la police britannique qu’aurais dit que « la qualité de la preuve et particulièrement de la manière comme elle a été rassemblée m'inquiètent.

Il y a énormément d'opinions à propos de la manière comme les vestiges on été récupérés. «Le Daily Express pose la question directement : « Le couple, tous les deux, nient énergiquement toute participation dans la disparition de leur fille. Ils on peur d’être victimes de fausses accusations par la police et que les preuves y on été déposées pour les compromettre. »

(à suivre)

Duarte Levy (Rothley) & Paulo Reis (Lisboa)

(English version)

1 commentaires:

  maria josé

15 septembre 2007 à 01:59

Grand intérêt de tout cacher à tout prix! À quand le détectif privé »?????