Espagne: Pas de trace de Maddie

Danilo Chemello, à été hier présenté au Tribunal de San Roque, d’ou dépend Sotogrande, le complexe de luxe proche d’Algeciras et de La Línea (frontière avec Gibraltar). L’italien est ressorti du tribunal pour rentrer à l’Etablissement Prison de Botafuego, à Algeciras, ou il reste en prison preventive.

La veille – samedi – Danilo avait été entendu par l’Audiência Nacional, à Madrid, ou il a été confronté avec la demande d’extradition vers la France. Les autorités espagnoles on décidé, pour le moment, de retarder l’extradition.

Le sort de Danilo Chemello aurait été joué dans la confrontation avec sa compagne, Aurora Pereira Vaz. La juge Ana Cabellos, avait déjà entendu la portugaise sans prendre une décision à son sujet : hier, après trois heures de confrontation, la portugaise à été libérée avec l’obligation de se présenter régulièrement à la police. Son passeport lui a été également retiré.

Aurora libre avec les enfants

Sortie discrètement du tribunal, Aurora Pereira Vaz à été conduite par la police à l’appartement ou elle avait été arrêté jeudi passé. Les services sociaux d’Andaluzia lui on confié la garde des deux enfants présents dans la maison : il s’agirait des enfants de la portugaise, une fille de huit et un garçon de dix ans d’âge.

L’intervention de la police à Sotogrande, jeudi passé, à été accompagné sur le terrain par plusieurs inspecteurs de la Direction Central de Combat au Banditisme de la Police Judiciaire. Les hommes de la PJ sont rentrés au Portugal ce week-end avec le moral au plus bas.

Rien n’a été trouvé à propos de l’endroit ou se trouve Madeleine McCann. Dans la maison la police à trouvé des articles de journaux et, sur un portable, des photos de Maddie. Le passé criminel du couple, surtout les faits de maltraitance d’enfant et le réseau d’adoption illégal, on créé l’expectative qu’on puisse y retrouver la trace de Madeleine McCann. La maison à Sotogrande, à quatre heures de route de Praia da Luz – d’où Maddie est disparue – et la proximité les ferrys pour le Maroc, n’on fait que s’adapter à un scenario presque parfait. Il ne manque qu’à retrouver Maddie.

1 commentaires:

  Caroline

2 juillet 2007 à 21:54

Bonjour,
Je vous lis tous les jours dans l'attente d'une bonne nouvelle pour Maddie et sa famille. Je pars vivre quelques temps à Ouagadougou avec mes enfants, je voudrais afficher des photos de Maddie et d'autres enfants recherchés, comment dois je m'y prendre selon vous?
Merci.
Caroline