ILS NE SONT PAS PRES D’ABANDONER


La première image qu’on à des McCann est leur force : après leur visite au Vatican et leur présence hier en Espagne, la détermination de Gerry et Kate pour retrouver leur fille reste intacte… et ceci après un mois de disparition de la petite Madeleine McCann, Maddie.

Catholiques pratiquants, leur foie reste inébranlable. Ni les critiques de certains, ni la difficulté de la tache on réussi à diviser le couple.

Il est vrai qu’on lit la fatigue et l’anxiété dans leur visage. Mais on lit beaucoup plus : la détermination et une force immense que, à elle toute seule ne justifie pas leur conviction : il y a aussi leur immense amour : entre eux, pour les autres enfants du couple mais, en ce moment, surtout pour Maddie. C’est ça aussi être parents.

Ndlevy

3 commentaires:

  Anonyme

2 juin 2007 à 10:19

Tout est dit dans votre article, les parents de Maddie sont admirables, ils ont raison de persévérer. Si tous les êtres humains avaient le même amour pour les enfants il y aurait beaucoup moins de malheureux.
Où qu'elle soit Maddie doit sentir cette affection.
EH

  ndlevy

2 juin 2007 à 10:58

J'avais envie de l'ecrire car cela est mon sentiment. Je consulte par jour, plus de 50 journaux, j'acompagne la TV dans 8 pays, les radios et les agences de presse. Je contacte la police et des journalistes que je connais... et notre sentiment est le même: ils ne sont pas prets d'abandonner.

  Anonyme

2 juin 2007 à 12:35

je suis tout a fait d accord.
Ce couple a un grand Amour pour leurs enfants.
Que Dieu leur rende leur petite puce saine et sauve.
Ils sauront, de toutes façons, aider Maddie a surmonter cette épreuve une fois qu'elle sera rentrée.
Ils ont cette force.

Que ce miracle se produise !

astrid