Les McCann ont été payés par l'Express qui publie des excuses en première page

"Le pouvoir des McCann semble ne pas avoir des limites"

9a8a2691ea956bd77fcca30650fd1609.jpg

Deux des journaux du Groupe Express, le Daily Express et le Daily Star, ont été contrains de publier en première page, dans leur édition de ce mercredi, des excuses à Kate et Gerry McCann et de leur payer une importante somme en argent.

Cette mesure sans précédentes dans l’histoire de la presse outre-manche, est l’épilogue des négociations entre le cabinet d’avocats Carter-Ruck, représentant le couple McCann, et les responsables du Groupe afin d’éviter un procès pour diffamation en justice.

"C’est la première fois, depuis que j’ai commencé ma carrière, que j’ai honte de dire pour quel journal je travaille", à avoué un journaliste du Daily Express contacté par SOS Madeleine. Selon le même professionnel, "au Royaume-Uni le pouvoir des McCann semble ne pas avoir des limites. Ils ont réussi à échapper aux services sociaux malgré le fait qu’ils ont laissé leurs enfants seules pendant qu’ils ont fait la fête, ils ont crée une machine de communication aussi efficace que celle du premier ministre… plus rien ne m’étonne".

Ce mercredi, sous la contrainte, les deux journaux du Groupe Express s’excusent d’avoir "suggéré que Kate et Gerry McCann ont pu avoir causé la mort de leur fille Madeleine."

Les journaux publient encore que Kate et Gerry McCann sont "complètement innocents", mais une source du Groupe, en declarations à SOS Madeleine, affirme "espérer sincèrement que le couple soit obligé à répondre en tribunal pour la disparition de leur fille, pour qu’ils soient obligés à expliquer ce qu'est vraiment arrivé la nuit du 3 mai."

Fonds Madeleine plus riche

37f85b3adeddeea1fd37cef8d333a472.jpgLes avocats de Kate et Gerry avaient entamé des contacts avec plusieurs médias britanniques les menacent des poursuites en justice mais le groupe Express était devenu le principal visé, les McCann cherchant à obtenir un règlement en dehors des tribunaux qui passerait par le versement d’une compensation financière d’un montant proche des cinq millions d’euro.

Le Daily Express, principal publication du groupe, avait déjà retiré de son site internet tous les articles publiés à propos de la disparition de Madeleine McCann. Le Groupe Express publie également le Sunday Express, le Daily Star et le Daily Star Sunday.

Clarence Mitchell, ancien journaliste du Daily Express et actuel responsable en relations publiques de Gerry et Kate McCann, avait accusé le journal d’être "le plus mauvais parmi tous les tabloïds."

Les sommes versés par les deux journaux ont été payées au Fonds Madeleine, qui n’arrivait plus à obtenir le même nombre de donations que la disparition de la petite britannique avait initialement provoqué.

Le Fonds Madeleine à été utilisé jusqu’à présent pour rembourser deux mensualités de l’emprunt que les McCann ont contracté pour l’achat de leur maison, pour payer une campagne d’affichage pratiquement invisible en Espagne et au Portugal, sans oublier les versements mensuels à l’agence de détectives Metodo 3.

3 commentaires:

  Hermine

20 mars 2008 à 19:17

Qui sont ces McCann? Ils ont commis un crime quant à moi: leur fille a "disparu" à cause de leur négligence, de plus ils ne sont pas inquiétés, aucune enquête des services sociaux britanniques (n'oublions pas qu'ils ont deux autres enfants) et,par dessus tout celà ils poussent l'odieux en effectuant tout ce qui est en leur pouvoir pour soutirer de l'argent ici et là, sur la disparition de leur fille. Il y a longtemps que le commun des mortels aurait eu maille à partir avec la justice pour négligence criminelle sur leur enfant. Tout ceci est hors de mon entendement: qui sont ces gens bénéficiant d'une immunité et même d'une protection puisqu'ils réussissent à obtenir des excuses de l'Express sur un questionnement très légitime et enfin médiatisé par ce journal, sur la négligence des McCann envers leurs enfants: ils ont laissé sans aucune surveillance leurs trois enfants dans leur chambre d'hôtel pour aller faire la fête avec leurs amis. Et quel est le but visé par ces McCann pour se médiatiser ainsi? Y aura t-il finalement un résultat à cette enquête, et, à tout le moins des accusations de négligence? Les pouvoirs publics sont-ils à ce point aveuglés?

  corinne

21 mars 2008 à 00:30

On finit effectivement par se demander à quel titre les Mac Cann bénéficient d'une protection si particulière, ça ne les rend que plus suspects aux yeux de l'opinion publique.
Cette affaire est une honte pour la justice Britannique qui pourrait s'intéresser de plus près aux seuls faits objectifs : Les enfants étaient livrés à eux même et donc en danger.
Ce qui est arrivé à Madeleine, on ne sait pas quoi exactement, pouvait très bien arriver aux 3 enfants du couple de la même façon.
Je suis indignée de la tournure que prennent les évènements.

  Anonyme

2 avril 2008 à 11:00

franchement c est a ne plus rien comprendre,mais par qui sont ils proteges?qui sont ces gens la? en supposant qu ils soient innocent,le fait meme qu ils ai laisser 3 bebes seuls pour aller s eclater la nuit les rend coupables.j ai meme l impression que a part l argent ils en oublient tout le reste.comment va finir cette histoire? la retrouveront ils un jour? c est honteux d agir de la sorte.plus on les voit rt moins ils paraissent triste,on distingues meme des sourires,et ou es passer le doudou de maddie que sa mere ne quittais jamais? elle n en a plus besoin? honte et mepris a tout cela et honte aux britaniques qui n ont pas l air d avoir une justice egale pour tous.