Gouvernement britannique a refusé la demande d'interroger les amis des McCann

9b974d5b2d3a7183a6ea26dbd184dbb1.jpgLes lettres demandant l’interrogatoire urgent du groupe d’amis des McCann, envoyées par la Police Judiciaire au Royaume-Uni, ont été refusées et retournées par le Ministère de l’Intérieur britannique (Home Office).

"Les lettres rogatoires ont été envoyées par le Ministère Publique via Eurojust afin d’être exécutées", confirment officiellement les services du Procureur Générale de la République au Portugal, ajoutant que "les autorités anglaises auront soulevé des interrogations à propos de l’utilisation d’Eurojust, raison pour laquelle les lettres seront renvoyées à travers la coopération judiciaire".

Les services du Procureur ont été obligés de clarifier la situation suite à la publication d'informations affirmant que les lettres rogatoires sont encore au Portugal. Ces documents sont considérés par la Police Judiciaire comme essentiels pour faire avancer la résolution du mystère qui entoure la disparition de Madeleine McCann.

"Les lettres rogatoires sont bien dans les services de Jacqui Smith, mais elles n’ont pas été acceptées comme telles", confirme une source du Ministère de l’Intérieur (Home Office), soulignant que "l’affaire est devenue délicat et le gouvernement de Gordon Brown difficilement pourra accepter d’exécuter toutes les demandes de la police portugaise".

2 commentaires:

  corinne

2 février 2008 à 01:28

On se demande bien pourquoi les britanniques se conduisent comme s'ils étaient complices de la disparition

  Anonyme

2 avril 2008 à 21:58

oui et ceci depuis le debut ,c est pourquoi les parents et leur avocat sont tres surs d eux