Madeleine McCann : « Nous ne pouvons pas dire qu’elle est morte »

Dans une entrevue au « Diario Economico », le directeur national de la Police Judiciaire portugaise, Alipio Ribeiro, questionné à propos des recherches dans le cas de Madeleine McCann, à reconnu que la police n’a aucune idée de l’endroit ou se trouve la petite fille.

Malgré cette affirmation, Alipio Ribeiro garde son optimisme sur la possibilité que Maddie puisse être retrouvé et que la police puisse comprendre ce qu’est arrivé à la petite fille.

Se refusant à calculer les couts de l’enquête, le directeur national de la PJ réaffirme que trouver Madeleine n’est pas une question de moyens.

A propos des examens aux vestiges retrouvés dans l’appartement des McCann, Alipio Ribeiro affirme que la suite de l’enquête dépend des résultats en provenance de Birmingham, mais considère également la possibilité que les testes n’apportent rien (Note : entrevue publié avant la sortie du Times).

« Ils n’on jamais été inculpés ni suspects », affirme le directeur de la PJ à propos des McCann, soulignant les excellentes relations avec le couple, qu’est maintenu informé de l’avancement de l’enquête.

« Nous ne pouvons pas dire qu’elle est morte. C’est une hypothèse que nous devons travailler », confirme Alipio Ribeiro à propos des affirmations de la mort de Madeleine.

Une coopération totale

Le travail conjoint et les relations entre la Police Judiciaire et les autorités britanniques sont considérées par Alipio Ribeiro comme « une coopération totale » nécessaire car « beaucoup de personnes au tour de l’enquête sont anglaises ».

“La police anglaise n’a jamais exercé la moindre pression sur la police portugaise”, affirme le directeur de la Police Judiciaire, soulignant que « les relations sont très bonnes et un exemple de coopération entre deux états ».


1 commentaires:

  soso@yahoo.fr

17 août 2007 à 12:08

Ce qui est étrange c'est que les témoignages ne collent pas :
Gerry note que les enfants sont au lit, tout va bien, sauf la porte de la chambre des parents est entrouverte (ça sous entend que le kidnappeur pouvait déjà se trouver dan l'appart. 10 minutes plus tard Jane voit l'homme à la couverture (mais jeremy Wilkins n'a rien vu) et quelques minutes plus tard , alors que le kidnappeur est censé est déjà parti puis que Jane a vu l'homme s'en aller, Matthew Oldfiel, qui est le dernier à avoir vérifié les enfants, n'observent rien d'anormal : tous les 3 dorment encore...Bizarre lequel des deux témoignages (celui de Jane ou celui de Matthew) est faux ? Simple négligence de Matthew qui n'auarit pas remarqué l'absence de maddie dans son lit ?